Un voyage de deux mois aux États-Unis - Karen Daugherty

Mon blogue

Un voyage de deux mois aux États-Unis

Un voyage de deux mois aux États-Unis - Karen Daugherty

Depuis longtemps, j’avais le projet de partir deux mois aux États-Unis. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il me fallut longuement réfléchir, et mûrir sérieusement cet objectif. Rien n’était urgent, mais je voulais concrétiser ce voyage tant désiré, alors pour l’organiser de façon scrupuleuse, au plus près de la réalité, je choisis d’établir un budget solide et réaliste.

Mes moyens sont modestes, et les banques que j’avais contactées semblaient très réticentes pour me suivre dans ce projet. Mon frère travaillant dans un établissement financier, je me décidai à lui faire part de ce que j’avais en tête, qui me tenait tant à cœur, pourtant, je souhaitais l’organiser seule, et ensuite seulement, en informer la famille. Ensemble, nous avons monté plusieurs plans, et j’ai choisi celui qui me semblait le plus facilement réalisable. La sagesse impliquait que je reste sur place, plutôt que d’organiser un circuit, les déplacements sont souvent longs et onéreux aux États-Unis.

J’ai choisi la côte atlantique, plutôt que la côte pacifique, je voulais découvrir les villes de la côte ouest. Avec l’appui de mon frère, j’obtins les fonds nécessaires pour réaliser ce voyage, et je m’engageais à suivre fidèlement ce que mon planificateur financier m’a proposé.

Enfin, j’allais passer de vraies vacances, moi qui jusque-là, avais toujours passé quelques jours en famille, ou chez des amis.
Je pouvais maintenant penser concrètement et sérieusement, à l’organisation de ce voyage.

Je pris rendez-vous à l’ambassade des États-Unis à Montréal, et fus reçue très courtoisement par les employés. J’en reparti avec beaucoup de documentations intéressantes, des adresses sympathiques, des lieux à ne pas manquer comme des restaurants, des sites typiques et folkloriques, quelques adresses de magasins typiques. Les modalités administratives prévues étaient nombreuses: obtenir mon passeport, réaliser les vaccins obligatoires, et prévoir une prise en charge médicale.

J’appris que la région que j’avais choisie était un secteur culturel très important avec de nombreux théâtres et des galeries d’expositions multiples.

Ce voyage devait me changer de l’espace culturel francophone de Montréal, avec ses gratte-ciels et de son urbanisme souterrain.
Mais le plus difficile, fut d’attendre le départ. Je savais que ce voyage serait formidable, et mon impatience était égale à mon enthousiasme. J’avais tellement à cœur de réaliser ce projet, ce rêve attendu si longtemps. Sans aucun doute, j’allais profiter au maximum de cette expérience et garder en moi ce bonheur inoubliable vécu dès la préparation du projet.